top of page

Comment et pourquoi nos peurs peuvent elles nous empêcher de nous épanouir ?

Dernière mise à jour : 10 oct. 2023

Peur du conflit, peur de l'échec, peur de la solitude... Plutôt que de passer son temps à fuir ses peurs, mieux vaut les apprivoiser et faire grandir le courage. nos peurs peuvent elles nous empêcher de nous épanouir ?


Une façon de prendre confiance en soi et d'épanouir sa personnalité.


Nos peurs sont de mauvais guides lorsqu'elles prennent le dessus sur nos vies.

Mais ne rêvons pas : il n'y a aucune vie sans peurs!

Le stress, induit par la peur, peut même être fort utile pour nous alerter d'un danger ou nous apporter l'énergie qu'il faut pour franchir l'obstacle.


Le courage, c'est d'avancer avec sa peur

Développement personnel

Il ne s'agit donc pas d'ignorer nos peurs, mais d'avancer avec elles et d'aller de l'avant sans se laisser paralyser. Nous avons toutes peur, et c'est normal. Ne vous dites pas que c'est nul d'avoir peur mais imaginez vous plutôt, que dans une situation délicate, vous posiez votre peur sur la table devant vous et que vous l'enfermiez dans une boîte. Puis mentalement, que vous mettiez la clé dans votre poche et que vous faites ce que vous avez à faire.


Le vrai courage est d'aller au bout de ce que l'on a décidé de faire, avec sa peur. Les anciens considéraient le courage comme une force d'âme qui permet d'accomplir ce qui est bon malgré la peur. C'est une vertu que l'on peut tout à fait acquérir.


Ne vous dites donc jamais que vous êtes lâches, peureuses, nulles ou "pas cap"; mais prenez plutôt le sentier du courage pas à pas.


Apprivoiser ses peurs, les regarder en face


Plutôt que de la fuir, invitez votre peur à votre table et regardez la en face.

Savez-vous reconnaître les signaux corporels qui indiquent l'arrivée de cette invitée indésirable ? La gorge qui se serre, la boule au ventre, le cœur qui bat, les mains moites, les maux de tête... Chacune a ses alertes personnelles qu'il est utile de connaître.


Pourtant, derrière toute peur, il y a un désir ! Il est donc possible de reformuler une peur en exprimant le désir ou le besoin qui en est à l'origine. Par exemple, la peur de s'engager dans une relation amoureuse durable peut-être due à un très fort désir d'indépendance et de liberté.


Que craignez vous et d'où vous vient cette crainte ? Il n'est pas toujours facile de le savoir car nos peurs les plus profondes viendraient de traumatismes vécus dans l'enfance et même dès le ventre de notre mère !


Pourtant derrière toute peur, il y a un désir !Il est donc possible de reformuler une peur, en exprimant le désir ou le besoin qui en est à l'origine. Par exemple, la peur de s'engager dans une relation amoureuse durable peut-être due à un très fort désir d'indépendance et de liberté.


Regardez alors sa peur en face est la première marche capitale pour l'apprivoiser.

Fuir les projections de l'imagination


En général, nous avons peur d'une chose qui n'est pas encore là mais que nous craignions à l'avance. Certaines sont maîtres dans l'art d'imaginer le pire et de décupler ainsi leurs angoisses. Et l'on peut dépenser beaucoup d'énergie à se faire peur et à fuir les situations qui nous angoissent.


Plutôt que de nous projeter dans l'avenir, revenons au présent. Il comporte certes une part d'incertitude mais nous laisse aussi une grande latitude pour agir positivement.


Multiplier les actes de courage


Après le premier pas, faisons en un autre, puis encore un autre...


Hantée par la peur d'être parfois critiquée, on peut développer une aversion pour le conflit. On "s'écrase", on n'ose pas donner son avis, ou ses idées par crainte de déplaire. Mais à l'occasion d'un conflit, il faut prendre conscience de son malaise et oser se joindre à une action collective, oser parler en public, lors d'une réunion par exemple.


Peu à peu, on se sentira moins craintive, moins angoissée et on parviendra même à s'exprimer paisiblement face à son interlocuteur sans perdre ses moyens. En se libérant de ses peurs, on prendra confiance en soi et on pourra même laisser germer certains talents !


Pour grandir en courage, pas besoin donc d'être une "Superwoman" : Exerçons nous a poser de petits actes, à affronter de nouvelles peurs, fixons nous de petits "challenges-courage" qui nous aident à progresser et exerçons nous, surtout, à être fidèle à nos valeurs dans les choix de la vie ordinaire.


Il y a une phrase qui me plaît particulièrement :"Réussir c'est s'épanouir et se réaliser".


Nous pourrions ainsi définir la peur comme ceci : C'est une équation presque rationnelle entre une situation réelle ou envisagée et nos projections.


Inconsciemment (ou pas) nous analysons une situation selon 3 angles :

  1. Selon nous-mêmes : Nous nous auto évaluons bien sûr sans aucune complaisance.

  2. Selon les autres : Plus exactement, les jugements et réactions des autres.

  3. Selon les conséquences éventuelles.

En résumé, cela peut donner :

  1. "Je ne vais pas le faire, je ne vais pas y arriver"

  2. "Je ne vais pas le faire, je vais avoir l'air ridicule"

  3. "Je ne vais pas le faire, que faire si ça ne marche pas ?"


La conscience de soi


Estelle life coach

L'un des premières peurs qui nous empêchent d'avancer et de réussir, c'est le manque de confiance en soi lié à la conscience de soi émotionnelle. Nous doutons de nos compétences et de nos aptitudes à réagir face à une situation nouvelle. Notre regard est biaisé et nous avons une tendance forte, presque instinctive, à nous dévaluer.


Il y a plusieurs courants de pensée qui tentent d'expliquer les origines du manque de confiance en soi : Un tempérament "inhibé" inné. L'impact de l'entourage sur la construction de notre estime, et ce tout au long de notre vie, joue un rôle capital. L'impact du regard et l'appréciation des autres en général influent sur la construction de notre estime.


Notre expérience de vie


Je pense que nous avons toutes en tête des situations durant lesquelles notre estime de soi a été malmenée. Le regard des autres, la place que nous nous octroyons ou que les autres nous reconnaissent sont primordiaux. Inconsciemment, et sûrement dans la douleur, nous pouvons devenir à notre tour notre propre "bourreau".


Rien n'est définitif, à nous de jouer !


Tout ceci n'est pas très joyeux me direz-vous?


Il s'agit d'un état des lieux de ce qui a existé, mais nous sommes bien d'accord, il ne s'agit pas d'une fin en soi !


Et si nous osions nous réaliser, sommes-nous certaines de la réaction de notre entourage ?


Il est fort possible que nous soyons soutenues, voire encouragées par les gens qui nous estiment, alors, apprenons à faire confiance aux autres.


Pourquoi la réaction des autres deviendrait notre problème ? Nous risquons d'être incomprise, mais peut-être que les personnes ne nous connaissent pas vraiment ?


Nous risquons d'être jalousées mais c'est aux envieuses de se remettre en question.

Nous avons peur de faire de l'ombre mais chacun est maître de son destin.

Nous avons peur de changer mais nous avons le droit d'exister et d'être en phase avec nous-mêmes.


Le regard des autres doit nous porter


Il y a des embûches sur la route de la réussite !

Ne perdons pas de vue que notre réussite sera aussi celle de ceux qui nous ont fait confiance.

Nous serons maîtresse de notre vie !

Le regard des autres ne vaut que s'il nous porte.

La reconnaissance n'a de valeur que dans la réalisation de nos aspirations profondes.


Transformez vos peurs en objectifs !


Ayez confiance en vous !


Faites confiance aux autres !


Abordez l'inconnu avec sérénité, vous en sortirez plus grand !


N'hésitez pas à me faire part de vos peurs et angoisses pour vous aider à les dépasser et mieux vous accompagner dans votre développement personnel.




estelle berrich coach de vie

Estelle Berrich Pasquier

Life Coach - Coach en Obésité et

Chirurgie esthétique et réparatrice

Portable : (+ 33 ) 6 22 30 64 20

WhatsApp / Viber : (+ 216 ) 55 291 639





______________________________________________________

Groupe fermé chirurgie esthétique et réparatrice :

Séance de Coaching individuelle ou collectif : Zoom meeting

28 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page