top of page

Chirurgie mammaire : Prothèse en sérum physiologique ou en silicone ?

Dernière mise à jour : 1 févr. 2021

L'augmentation mammaire est l'intervention esthétique la plus pratiquée à travers le monde. Nombreuses sont les femmes qui cherchent à augmenter la taille de leur poitrine, ou à reconstruire leur poitrine après la maladie, en ayant recours à la chirurgie esthétique.


Pour une chirurgie mammaire par prothèses deux options de remplissage s'offrent à vous :

  • l'implant rempli de gel de silicone

  • l'implant rempli de sérum physiologique

Alors, pour lequel de ces 2 choix préférez vous opter ? On vous dit tout.


Tout d'abord, le choix se fera en accord avec votre chirurgien esthétique. C'est pour cela qu'une consultation préopératoire est nécessaire avant l'intervention. Au cours de celle-ci, la patiente exposera ses souhaits, ses envies mais aussi ses craintes.


Pour la patiente, cette opération d'augmentation mammaire est une décision importante. Elle attend donc du chirurgien d'être conseillée au mieux pour le choix de ses prothèses, leur forme, et le type de remplissage : Les implants mammaires en silicone ou en sérum physiologique.


Le choix sera fait en considérant divers critères : L'aspect du résultat final, l'innocuité et le toucher. Un toucher plus naturel et une durée de vie plus longue pour le silicone, des cicatrices réduites pour le sérum physiologique.


Le chirurgien établira donc un diagnostic lors de cette consultation afin de connaître les antécédents médicaux de la patiente et s'assurera qu'aucune contre indication ne risque de s'opposer à la réalisation de l'acte chirurgical et enfin, le chirurgien informera la patiente sur les différents examens préalables à réaliser ainsi que toutes les précautions qu'elle devra prendre.

Implants mammaires en silicone : le plus esthétique.


L'implant mammaire à base de gel de silicone est la prothèse la plus utilisée. Il s'agit d'un gel cohésif. Cette consistance permet, en cas de rupture de l'implant, qu'il n'agisse pas comme un liquide et ne se diffuse pas dans les tissus. Il offre une texture très naturelle et agréable au toucher.


L'implant mammaire en silicone n'est à l'origine d'aucune affection maligne ni de maladie auto-immune (cancer du sein, maladies auto-immune ou rhumatologiques...). Il n'a pas d'effet négatif sur la grossesse ni sur l'allaitement. Les enfants ainsi nourris au sein ne courent aucun danger.


Sa durée de vie peut s'étendre de 10 à 15 ans.


Cependant, les implants en silicone présentent quelques inconvénients.


Le prix est légèrement plus élevé que pour des implants à base de sérum physiologique.

Un suivi médical régulier est indispensable pour s'assurer qu'il n'y a aucune fuite.


Malgré l'innocuité du silicone en terme d'infections, une rupture ou une fuite de la prothèse en silicone forme de petites boules, qu'il faudra faire retirer par le chirurgien pour éviter toute complication.

Implants mammaires en sérum physiologique


Les implants mammaires en sérum physiologique (c'est à dire à base d'eau salée stérile) sont utilisés depuis environ 30 ans et donnent de très bons résultats. Il faut bien savoir que le sérum physiologique ne nuit pas à l'organisme.. C'est de l'eau salée semblable à celle de notre organisme naturel.


En cas de rupture de l'implant, il n'y aura aucun danger. Le sérum physiologique sera totalement résorbé par l'organisme.


Les petites cicatrices : La prothèse est souvent placée dégonflée derrière la grande mammaire. Elle n'est remplie de sérum physiologique que dans un second temps, les incisions sont donc plus petites que pour des implants en silicone. Le plus souvent, la cicatrice se situera sous le mamelon.


L'harmonie des volumes : La prothèse est remplie après avoir été implantée. Il est ainsi plus facile pour le chirurgien d'en équilibrer les volumes.

Le prix est un peu moins élevé que pour des implants en silicone.


La durée de vie de cet implant est de 10 ans maximum.


Toutefois, les implants mammaires en sérum physiologique sont de moins en moins utilisés car ils représentent certains inconvénients par rapport au silicone. En effet, le toucher peut sembler moins naturel. Les poches peuvent se dégonfler, contrairement aux prothèses en silicone. De petites vagues inesthétiques peuvent apparaître sous la peau des seins à cause de l'eau contenue dans la prothèse. Cela arrive fréquemment chez les femmes maigres ou ayant la peau fine.


Dr Dhouib Faiza ne réalise plus d'augmentation mammaire ou de plastie prothèses avec des implants en sérum physiologique .


Conclusion :

Avoir recours à la chirurgie mammaire est une étape importante et délicate dans la vie d'une femme : Son aspect physique va être modifié. Pour cela, il faut qu'elle ait une confiance totale en la personne du chirurgien qui l'opèrera. Peu importe l'implant choisi avec le chirurgien, c'est une nouvelle ou plutôt différente vie qui s'offre à elle.



Estelle Berrich Pasquier

Life Coach - Coach en Obésité et

Chirurgie esthétique et réparatrice


Portable : (+ 33 ) 6 22 30 64 20

WhatsApp / Viber : (+ 216 ) 55 291 639

Fixe : (+ 33) 09 88 99 99 26

______________________________________________________

Groupe fermé chirurgie esthétique et réparatrice :

Séance de Coaching individuelle ou collectif : Zoom meeting

88 vues0 commentaire

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page